jeudi 30 juillet 2015

À la rencontre de l'incroyable Lili







Image pour Carte Un peu beaucoup
La vie est faîte de rencontres et de découvertes. Quelle agréable surprise pour Witchpaper d'avoir fait la connaissance de Claire alias lili plume. Pétillante, imaginative et originale, elle vous fera voyager à travers ses multiples créations concoctées au sein de son propre atelier toulousain. Sa joie de vivre et son plaisir de partager sa passion se reflètent dans un univers particulièrement plaisant et agréable. Cette jeune créatrice a plus d'un tour dans son sac pour satisfaire et concrétiser vos moindres désirs. Nous avons eu le plaisir de pouvoir lui poser quelques questions pour savoir qui se cache derrière cette personne hors du commun.




RHRHRTHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH



- Si je te demandais aujourd'hui dans la rue "Qui es-tu?" Que répondrais-tu? 

Je m’appelle Claire, j’ai 33 ans, je suis amoureuse, je crée de la papeterie et des objets en papier et pour le moment j’ai posé mes valises à Toulouse. Tu veux prendre un thé ? 



 hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh


- Avec grand plaisir pour le thé ! Je suppose que lili est ton nom d'artiste mais alors ce que tout le monde doit te demander c'est pourquoi utiliser un pseudonyme et surtout pourquoi Lili ?

Lili est en fait le diminutif de lili plume, un pseudonyme qui m’accompagne depuis presque 10 ans maintenant, d’abord comme nom de plume pour des blogs, des écrits et puis petit à petit comme mon petit nom de créatrice, comme surnom… Je suis une dévoreuse de littérature jeunesse, j’aime son foisonnement, sa diversité et son audace,  et pour la petite histoire,  lili plume de Natali Fortier  est un de mes albums chouchous. 


 hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh


- Quel a été ton parcours avant l'aventure Bidouillé par Lili? As-tu toujours eu envie d'avoir ton propre atelier ou est-ce que c'est quelque chose qui est venu au fur et à mesure ?

Mon parcours est avant tout guidé par la curiosité ! Au niveau de mon cursus j’ai fait quelques années d’architecture avant de m’orienter vers les métiers du livre et de passer un concours pour devenir bibliothécaire. Il y a 3 ans j’ai créé Bidouillé par lili en parallèle à mon métier, par envie de retrouver le plaisir de faire travailler mes mains et mon imagination. Le besoin de cet espace de création, de légèreté est devenu essentiel et petit à petit, il a pris plus de place et de temps. Depuis 1 an, j’ai décidé de profiter pleinement de cette aventure et j’ai quitté mon travail de bibliothécaire pour me consacrer à Bidouillé par lili.


 hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh


- Je regarde tes créations et je me demande d'où te vient cette imagination débordante ?

Des mots et des couleurs...
Beaucoup de choses passe par l’écrit chez moi et les mots ont une place très importante dans mon processus créatif autant pour mes collections que pour le sur-mesure. J’ai besoin d’écouter les histoires de mes clients avec qui j’échange beaucoup, et j’ai tout autant besoin que mes créations en racontent.
Le sens des mots, leur sonorité, leur rythme sont très souvent le point de départ chez moi et puis vient le moment de la mise en couleur, du choix des papiers et des associations. 

 
Image pour Guirlande P'tit loup




hhhhhhhhhhhhhhhhhhh

 "Le sens des mots, leur sonorité, leur rythme sont très souvent le point de départ chez moi "
hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh 
      








- Addict au kraft ?

Ahah oui un peu ! J’aime le travailler en association. J’aime sa couleur, sa résistance mais avant tout le fait qu’il soit issu de forêts gérées durablement, que sa fabrication ne nécessite pas de blanchiment, qu’il soit biodégradable. Je fais très attention à l’impact sur la nature de mon activité, et donc au choix de mes matières premières et de mes fournisseurs, au recyclage, à la chasse au gaspillage….


Image pour Faire-part lilyImage pour Mobile / porte alliances 














 hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh


- Quels sont les créateurs que tu affectionnes particulièrement ? 

Oh la la, il y en a plein ! La plupart de mes achats sont faits auprès d’artisans, de petits producteurs, de créateurs maintenant. J’achète moins mais mieux ! J’ai un tableau sur Pinterest où j’épingle mes chouchous. (c’est par ici)
Ma boîte à bijoux se remplit de bijoux bijoux Mulot B. une créatrice toulousaine talentueuse et une belle personne, ma salle de bain connaît plus que les savons Moé, et mes tisanes sont bien meilleures dans les tasses Sobi graphie ou Atelier Halo. Mon dernier coup de coeur en date, une créatrice bordelaise avec un univers un peu barré que j'aime beaucoup : Milicancrelat.

 hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh


- En dehors de l'atelier tu as forcément d'autres passions... ?
 
Je ne suis pas une passionnée, j’aime papillonner, j’aime les petits bonheurs et les petits plaisirs ! J’aime partir en balade photo, j’aime écrire, j’aime danser mon casque sur les oreilles, j’aime les courtes escapades en amoureux, j’aime réorganiser notre appart' tous les 6 mois...


Image pour Boucles d'oreilles Migration "Dark Turquoise"
Image pour Boucles d'oreilles Migration  "Spotted Red"


Image pour Boucles d'oreilles Migration "Black White"


hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh


- Aurais-tu un petit conseil pour une créatrice en herbe ?

Oser, tenter, faire ! Et pour celles qui voudraient en faire leur métier, ne pas oublier qu’elles vont devenir artisan, comptable, livreuse, secrétaire, gestionnaire, communicante, webmaster, community manager… Être une entrepreneuse dans le domaine de la création, imaginer son propre métier, organiser son activité c’est un peu tout ça à la fois et les journées peuvent être un peu longues ! ;) Alors je dirais qu’il faut être rêveuse sans idéaliser!

hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh



Un grand merci à Lili de nous avoir ouvert les portes de son univers enchanteur. ;-)


Et pour tenter de remporter des créations originales de Lili, n'hésitez pas à participer à notre concours :
(Vite, vite vous avez jusqu'à dimanche 2 juillet à minuit pour participer !)



http://atelierdelasorciereverte.blogspot.fr/2015/07/body-margin-left0margin-right0margin.html




La bulle de Bidouillé par lili
facebook / Instagram / Pinterest




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire